Environnement > Débroussaillage

DEBROUSSAILLAGE

Pourquoi débroussailler ? Le débroussaillement protège la forêt en permettant de limiter le développement d'un départ de feu accidentel à partir de votre propriété et en sécurisant les personnels de la lutte contre l'incendie.

Le débroussaillement vous protège, ainsi que votre construction, en garantissant une rupture du combustible végétal qui favorise une baisse de la puissance du feu et permet ainsi une sécurité accrue.

Le débroussaillement :
- ralentit la progression du feu en le transformant en un simple feu courant,
- diminue sa puissance, donc les émissions de chaleur et de gaz,
- évite que les flammes n'atteignent des parties inflammables de votre habitation.

Le débroussaillement est une obligation de l'article L-321-5.3 du code forestier qui le définit comme l'ensemble des opérations dont l'objectif est de diminuer l'intensité et de limiter la propagation des incendies par la réduction des combustibles végétaux en garantissant une rupture de la continuité du couvert végétal et en procédant à l'élagage des sujets maintenus et à l'élimination des rémanents de coupe.

FEUX DE PLEIN AIR

 

Brûlage de végétaux, une pratique interdite.

La réglementation (arrêté préfectoral du 2 juillet 2012) interdit le brûlage des résidus de végétaux par les particuliers. Les tontes de pelouses, les feuilles mortes ou les produits de la taille sont considérés comme des déchets verts, qui, comme les épluchures ou les autres déchets ménagers sont interdits à l'incinération à l'air libre.

Ces déchets verts doivent être envoyés en déchetterie ou être traités par compostage.

Outre les nuissances pour les voisins (odeurs, fumées désagréables) le brûlage de déchets verts est particulièrement nocif.

ENTRETIEN DEVANT CHEZ SOI

 

Depuis le 9 avril 2018, l'arrêté municipal demande aux riverains de maintenir les trottoirs en bon état de propreté en façade et tout le long de leur propriété. Le nettoyage concerne le balayage, mais aussi le désherbage et le démoussage des trottoirs.

A vos binettes !

Chacun participe. Les agents de la collectivité se concentrant sur le désherbage et l'entretien de l'espace public, il appartient alors à chacun de juger si les beaux brins de plantes qui naissent aux pieds des bâtiments ou en bordure de terrain sont, ou non, persona non grata et d'en tirer les conséquences en désherbant le long de sa propriété, qu'il s'agisse d'une maison individuelle ou d'un collectif.

Les chemins d'exploitations :

Ces chemins sont des voies privées rurales dont l'usage est commun à tous les riverains. Leur entretien incombe aux propriétaires des parcelles desservies.

 

 

Guide Pratique à télécharger : guide pratique - Orleat / pdf