Environnement > NATURA 2000

Du nouveau sur le site Natura 2000 « Plaine des Varennes » 


Fruit d’une large concertation avec les acteurs locaux, le nouveau Document d’objectifs (DOCOB) du site Natura 2000 "Plaine des Varennes" a été validé par le comité de pilotage en janvier 2015. 

Le site Natura 2000 de la plaine des Varennes couvre un secteur d’environ 858 ha, répartis en douze îlots, sur le territoire de neuf communes : Bort-l’Etang, Bulhon, Crevant-Laveine, Glaine-Montaigut, Lezoux, Neuville, Orléat, Peschadoires et Saint-Jean-d’Heurs.

On y trouve de nombreux milieux rares et originaux (dunes continentales, forêts et prairies humides, mares, prairies de fauche, etc.). C’est aussi un refuge pour une multitude d’amphibiens, d’oiseaux et d’insectes. Le DOCOB présente un état des lieux écologique et socio-économique du site Natura 2000, il définit des objectifs de gestion et un programme d’action concret à mettre en œuvre pour préserver les espèces et les habitats naturels. En tête des objectifs identifiés : le maintien des pratiques agricoles extensives d’élevage et de fauche.

Il s’agira notamment de proposer aux exploitants de nouvelles mesures agroenvironnementales soutenant les pratiques favorables à la biodiversité. Autre objectif prioritaire : la préservation du bocage. En effet, les haies, arbres et bosquets participent à la conservation de nombreuses espèces, qui les utilisent comme couloirs de déplacement, lieu de nourrissage, de repos ou d’abri, site de reproduction… Cet objectif se décline en diverses actions, parmi lesquelles la promotion du maintien et de l’enrichissement du réseau de haies par la communication sur l’intérêt économique du bois bocager (valorisation en plaquettes pour la litière animale ou le bois-énergie), ou la sensibilisation des scolaires au rôle du bocage par la réalisation d’un inventaire des arbres hébergeant potentiellement des insectes saproxyliques (qui vivent dans le bois mort ou pourrissant).

Par ailleurs, le DOCOB prévoit des suivis scientifiques (habitats naturels, amphibiens, insectes, chauves-souris…), des travaux de restauration d’habitats naturels, une surveillance et une sensibilisation concernant les espèces exotiques envahissantes, des actions de communication sur l’intérêt et la gestion des mares, etc.

Le DOCOB est consultable au siège de la Maison du Parc et dans les mairies des communes concernées et téléchargeable sur le site internet du Parc.

Pour plus d’informations : Parc Livradois-Forez - Emilie BOITHIAS (04 73 95 57 57)   e.boithias@parclivradois-forez.org